Aller au contenu principal
AFCN - Agence Fédérale de Controle Nucléaire Imprimer la page en cours

Ensemble pour vous protéger

Comprimés d'iode

Un accident nucléaire peut s'accompagner d'un rejet d'iode radioactif. Cet iode pénètre dans le sang par les voies respiratoires, par la peau ou par l'absorption d'aliments contaminés. Lorsque l’iode radioactif pénètre dans le corps, il s’accumule dans la thyroïde. L'irradiation prolongée de la glande thyroïde augmente le risque de cancer et d'autres affections de la thyroïde. Ce sont les fœtus, les bébés et les jeunes enfants qui courent le plus grand risque.

Toutefois, la glande thyroïde ne fait pas de distinction entre l'iode radioactif et l'iode stable. En la saturant à temps d'iode stable, vous empêchez votre corps d'accumuler de l'iode radioactif. Les particules radioactives sont alors tout simplement éliminées par l'urine et les selles.

Précautions importantes :

  • La prise de comprimés d’iode est une protection très spécifique. Les comprimés d'iode vous protègent uniquement contre la contamination de la glande thyroïde par de l'iode radioactif. Ils ne vous protègent pas contre d'autres substances radioactives (telles que le césium et le strontium). Votre meilleure protection est de vous abriter à temps et d’éviter que l'air intérieur soit contaminé.
  • Les comprimés d’iode sont des médicaments. Ne les prenez jamais de votre propre initiative, mais uniquement sur recommandation des autorités.