Aller au contenu principal

Autorisation de modification des conditions d’exploitation de l’IRE

Site de l'IRE à FleurusL’autorisation d'exploitation de l'Institut National des Radioéléments (IRE) a été modifiée par arrêté royal du 29 mars 2019. Ce changement permet d'augmenter la quantité maximale d'uranium sur le site.

L'Institut National des Radioéléments (IRE) est un établissement de classe I situé sur le zoning industriel de Fleurus-Farciennes. L’IRE est un institut d’utilité publique actif principalement dans la production de radio-isotopes médicaux (essentiellement le molybdène-99 et l’iode-131) à des fins de diagnostic et de thérapie.

Le 3 janvier 2018, l’IRE avait introduit une demande pour modifier un article de ses conditions d’autorisation d’exploitation portant sur la quantité d’uranium entreposée sur le site. Cette demande de changement d’autorisation d’exploitation a été introduite conformément à l’article 12 du RGPRI.                                                                                                                                                                                                                                                        

Durant le processus de production actuel mis en place par l'IRE, différents types de déchets radioactifs et des résidus de production sont produits. Afin de mettre en place une solution qui permet de retraiter ces résidus d’uranium, l’IRE a besoin d’un délai supplémentaire pour éviter que la limite administrative sur la capacité maximale d’entreposage ne soit atteinte avant l’évacuation vers le site de retraitement. C'est pourquoi l'IRE a demandé une augmentation restreinte de cette limite administrative.

Durant la seconde partie de l’année 2018, l'AFCN et le Conseil Scientifique avaient donné un avis favorable concernant la faisabilité de la demande, car suffisamment de garanties avaient été fournies afin que la sûreté soit assurée durant l’exploitation. Ensuite, les municipalités environnantes (dans un rayon de 5 km autour du site) ainsi que la province du Hainaut ont été consultées.

Après cette série de consultations, l'AFCN a décidé d'autoriser la modification des conditions d'autorisation de l'IRE. La décision a été reprise dans un arrêté royal le 29 mars 2019 et a été publiée au Moniteur belge le 15 avril 2019.

Photo © IRE