Aller au contenu principal
AFCN - Agence Fédérale de Controle Nucléaire Imprimer la page en cours

Ensemble pour vous protéger

Evènement à Tihange 3 : Ajustement au niveau 1 de l’échelle INES

Durant l’arrêt planifié du réacteur de Tihange 3, l’exploitant a détecté lors d’inspections une dégradation du béton du bâtiment bunkerisé annexe au réacteur. Ce bâtiment abrite des systèmes de secours de 2ème niveau utilisés en cas d’indisponibilité des systèmes de 1er niveau. Cette dégradation pourrait remettre en cause la résistance de ce bâtiment face à un évènement externe. Alors que cet évènement avait été provisoirement classé au niveau 0 de l’échelle INES, de nouveaux éléments ont entrainé un ajustement au niveau 1. Le réacteur ne pourra redémarrer que lorsque les analyses auront démontré que cette résistance est bien garantie après les réparations nécessaires. Cet évènement n’a eu aucun impact sur la population, les travailleurs et l’environnement.

En avril 2018, lors de l’arrêt planifié de Tihange 3, prévu pour réaliser l’entretien du réacteur, l’exploitant a constaté une dégradation du béton au niveau des plafonds des locaux abritant les soupapes d’échappements vapeurs.

>> Consultez le 1er message web sur la mise à jour de la situation à Doel 3 et Tihange 3 (07/06/2018)
>> Consultez le 2ème message web sur la mise à jour de la situation à Doel 3 et Tihange 3 (15/06/2018)

Cet évènement avait, dans un premier temps, été provisoirement classé au niveau 0 de l’échelle INES (International Nuclear Event Scale). Toutefois, le décapage des zones endommagées a fait apparaître des anomalies au niveau des armatures du béton armé présentes depuis la construction du bâtiment. Ces anomalies remettent en cause la résistance de ce bâtiment face à un évènement tel qu’une chute d’avion. Dès lors, sur base de l’hypothèse la plus conservative, les équipements se trouvant dans ce bâtiment sont donc considérés comme indisponibles. 

Le réacteur ne pourra redémarrer que lorsque les analyses auront démontré que cette résistance est bien garantie après les réparations nécessaires.

Sur base de ces nouveaux éléments, une nouvelle analyse INES a été réalisée et a entraîné un ajustement au niveau 1 de l’échelle INES. INES est un outil de communication destiné à faciliter la perception de l'importance d'un événement impliquant des sources de rayonnements ionisants. Elle compte 7 niveaux allant du niveau 1 (anomalie) au 7 (accident majeur).

Cet événement n'a eu aucun impact sur la santé des travailleurs ou de la population, ni sur l'environnement.