Aller au contenu principal

Analyses précurseurs

Dans le cadre de la gestion de la sûreté d’un réacteur, lorsqu’un évènement a lieu dans une centrale, l’exploitant peut réaliser, dans le cadre de son analyse d’incident, une analyse dite « précurseur ». 

Les analyses précurseurs sont des études de probabilité. Ces analyses sont des outils qui permettent à l’exploitant d’apporter, si cela s’avère nécessaire, des améliorations au système de sûreté d’un réacteur. 

Lorsqu’un évènement a lieu dans un réacteur, et que les mesures de sûreté ont fonctionné, l’exploitant peut réaliser, s’il le juge utile, une analyse dite « précurseur ».

Durant celles-ci, l’exploitant analyse le risque, potentiel, d’endommagement du cœur du réacteur suite à  cet évènement, dans l’hypothèse où les mesures de sûreté n’avaient pas fonctionné.

En fonction de ce résultat, les évènements sont classés en trois catégories :

  • Les évènements non-précurseurs : évènements dont la probabilité conditionnelle de fusion du cœur est inférieur à 0,000001.
  • Les évènements précurseurs : évènements dont la probabilité conditionnelle de fusion du cœur se situe entre 0,000001 et 0,0001.
  • Les évènements précurseurs majeurs : évènements dont la probabilité conditionnelle de fusion du cœur est supérieur à 0,0001. 

Si un évènement est défini comme « précurseur » ou « précurseur majeur », des mesures supplémentaires sont éventuellement prises pour renforcer la sûreté du réacteur.