Aller au contenu principal

Sûreté au cours de l'exploitation quotidienne

La sûreté nucléaire durant l'exploitation d'une centrale nucléaire se compose principalement des éléments suivants :

Un processus décisionnel axé sur la sûreté

Lors de toute action au sein de l'organisation de l'exploitation, la priorité doit être accordée à la sûreté nucléaire. Celle-ci doit prendre le pas sur toute autre préoccupation, telle que le rendement, la production, les intérêts financiers, etc.

La réalisation d'analyses des risques est une condition nécessaire précédant d'éventuelles activités critiques.

Outre le respect des nombreuses exigences en matière de sûreté, les centrales nucléaires doivent travailler quotidiennement au développement d'une culture d'amélioration permanente.

Afin de renforcer la fiabilité des interventions humaines, on accorde également une attention particulière, outre la culture de sûreté, à l'utilisation et à l'optimisation permanente de procédures détaillées. Elles décrivent les opérations aussi bien lors de l'exploitation normale (surveillance, entretien, tests, manipulations, etc.) que lors de défaillances, d'incidents et d'accidents.

L'exploitation de la centrale dans les limites de l'analyse de sûreté

Les limites d'exploitations imposées qui résultent de l'analyse de la sûreté de la centrale nucléaire sont d'application lors de l'exploitation de l'installation. Elles sont reprises dans les « spécifications techniques », qui font partie du « Rapport de sûreté ». L'autorisation d'exploitation fait référence à ce rapport de sûreté.

L'assurance d'une protection suffisante contre les incidents non planifiés et leurs conséquences

La gestion des installations, qui a pour objectif l'augmentation de la fiabilité des installations, recouvre entre autre, les aspects suivants :

  • la surveillance du fonctionnement des équipements par le suivi des paramètres de fonctionnement des composants et des systèmes, aussi bien à court terme qu'à long terme,
  • l'exécution des programmes d'entretien, d'inspection et de test, et plus particulièrement en ce qui concerne les composants des systèmes de sûreté,
  • la gestion du vieillissement et de la qualification des composants de l'installation.

Enfin, des exercices sont régulièrement organisés dans le cadre du plan d'urgence au sein des différentes installations afin de vérifier et, si nécessaire, d'améliorer la vigilance du personnel et l'efficacité des procédures.