Aller au contenu principal
AFCN - Agence Fédérale de Controle Nucléaire Imprimer la page en cours

Ensemble pour vous protéger

Dernière mission Euratom en Belgique : résultats

Chaque Etat membre est tenu d’établir les installations nécessaires pour effectuer le contrôle permanent du taux de la radioactivité de l'atmosphère, des eaux et du sol. Ce même article (article 35 du traité Euratom) accorde à la Commission européenne le droit de visiter ces installations de contrôle pour en vérifier le fonctionnement et l'efficacité. Ce droit de visite permet ainsi de vérifier en toute indépendance si ce contrôle est suffisant.

Une équipe de la Direction générale Energie de la Commission européenne a visité notre pays du 14 au 17 novembre 2016 dans le but d’auditer le contrôle de la radioactivité des rejets liquides et gazeux sur le site nucléaire de Tihange et à proximité de celui-ci. A cette occasion, cette mission s’est également penchée sur le programme et les activités de surveillance environnementale et sur les laboratoires de mesure et leurs équipements.

Les principales conclusions sont les suivantes :

  1. Les vérifications effectuées ont démontré que les installations nécessaires au contrôle permanent du taux de la radioactivité de l'atmosphère, des eaux et du sol en Belgique sont appropriées.
  2. Les vérifications effectuées ont également démontré que ces installations de contrôle sur le site nucléaire de Tihange et à proximité de celui-ci sont appropriées.
  3. Les vérifications effectuées ont par ailleurs démontré que les installations nécessaires au contrôle permanent du taux de radioactivité des rejets gazeux et liquides du site nucléaire de Tihange sont appropriées.                  
  4. Plusieurs recommandations d’ordre technique ont également été formulées. En dépit de ces recommandations, les parties vérifiées du système de contrôle des rejets de la centrale nucléaire de Tihange, du système de surveillance environnementale sur le site et du système national de surveillance du taux de radioactivité ambiant à proximité du site sont conformes aux dispositions de l’article 35 du traité Euratom.
  5. Le détail des conclusions et les recommandations qui en ont découlé figurent dans le rapport technique (Technical Report) qui  a été remis aux autorités belges compétentes le 19 juillet 2017.       

En savoir plus :