Aller au contenu principal

Des jeunes poursuivis en justice pour avoir tenté d'accéder au site de la centrale nucléaire de Doel

Début décembre 2019, trois jeunes ont tenté d’accéder au site protégé de la centrale nucléaire de Doel. Grâce aux systèmes de sécurité du site, les jeunes ont été immédiatement attrapés. L'AFCN a directement été informée de l'incident, mais n'a pas pu communiquer à ce sujet dans l'intérêt de l'enquête judiciaire. Aujourd'hui, deux des jeunes comparaissent devant le tribunal. Par conséquent, le parquet de Flandre orientale vient d'envoyer ce communiqué de presse :

Dans la nuit du 6 au 7 décembre 2019, trois personnes ont été détectées alors qu'elles escaladaient la clôture qui entoure le site de la centrale nucléaire de Doel. Le site est protégé contre les intrus de façon continue et les systèmes de sécurité se sont immédiatement activés. Les suspects ont été arrêtés par la police et l'AFCN (Agence fédérale de Contrôle nucléaire) a été immédiatement informée de l'incident, conformément aux procédures. La sûreté nucléaire n'a à aucun moment été menacée.

Rien n'indique que les trois suspects avaient des intentions malveillantes, mais entrer sur le site protégé de la centrale nucléaire de Doel est une infraction pénale. Les deux suspects adultes, âgés respectivement de 18 et 19 ans, ont été convoqués par le parquet de Flandre orientale. Ils doivent aujourd'hui, le 29 janvier 2020, répondre devant le tribunal correctionnel de Flandre orientale, division Termonde. Le troisième suspect est un mineur (17 ans) et doit comparaître devant le juge de la jeunesse.